De Pise aux Cinque Terre


En ce mois d'avril 2019, nous avons décidé de poser nos valises, avec notre fille Sarah, en Italie.

La région des Cinque Terre fut notre destination.

L'envie de découvrir les villages colorés nichés à flanc de falaise faisait partie de notre périple de 6 jours sur place.

Du haut ne notre pied à terre Campiglia, nous avons arpenté les routes de montagne, parfois un peu "hard" pour sillonner les alentours.

D'autre détours nous permirent de découvrir Lerici, Levento, Portovenere et la Spézia

Notre atterrissage ce faisant à Pise, ce fut l'occasion de faire d'une pierre, deux coup en visitant le site de la fameuse "Torre Pendente". 

De jolis paysages, une ambiance dépaysante en ce début printemps Italien nous aura permis de profité pleinement de cette bien belle destination.

Seul bémol, la location de voiture qui nous aura coûté "un bras" avec des loueurs pas très honnêtes avec des pratiques douteuses qui nous ont un peu gâché notre arrivée dans ce beau pays...


Campiglia

Ce fut notre "camp de base" durant le séjour.

Penché à plus de 400 mètres d'altitude, ce village typique nous aura offert l'hospitalité de ses habitants si accueillants en nous offrant une immersion au cœur de l'Italie.

La vue de notre petit appartement nous offrait un panorama imprenable sur le port de la Spézia, de jour comme de nuit.

Nous avons apprécié de faire plusieurs fois, après nos balades, une pause sur la place du petit village ou les habitants aiment à ce retrouver le soir.

Campiglia, même si la route pour nous y mener est très sinueuse nous laissera c'est certain, un superbe souvenir !


RIOMAGIORRE

Nous avons commencé fort avec l'un de nos coup de cœur de ce périple... Riomagiorre mérite en effet de s'y attarder. Maison colorées, splendide petit port, point de vue sensationnels et balades le long des falaises sont au programme de ce magnifique détour. Un véritable plaisir des yeux que nous avons savouré sans modération.


Manarola

Une météo peu clémente nous a malheureusement pas permis de nous attarder dans ce petit village pourtant si célèbre parmi les Cinque Terre...

Juste le temps pour nous de descendre la rue principale et de nous tremper les pieds dans l'eau du petit port de pêche que la pluie c'est invitée au rendez-vous. Cela restera une déception de ne pas avoir vu le village du haut de la falaise au coucher du soleil, l'un des point de vu incontournable de cette région.


Corniglia

Perché sur sont bout de falaise, Corniglia se voit de loin...

Après une superbe vu d'ensemble du village, nous avons décidé de nous perdre dans les ruelles de ce petit bourg, et même d’emprunter un petit escalier qui nous mena jusqu'au bord de l'eau. Là aussi, le soleil jouait à cache-cache avec les nuage en laissant de temps à autre filtrer quelques rayons pour le plaisir des yeux. 


Vernazza

C'est en fin d'après-midi, après nous être attardé à Corniglia que nous avons opté pour la découverte de Vernazza malgré un ciel couvert.

Après près de 2 kilomètre de marche le long d'un petit torrent tristement célèbre puisque celui-ci avait englouti le village sous une coulée de boue en 2011 que nous sommes arrivé au village.

Autour de la rue principale serpentent de nombreuses ruelles parfois fort étroites avant l'arrivée au port. Celui-ci est surplombé par le château au sommet duquel l'on peu admirer la vue sur les toits de village ainsi qu'une magnifique vue sur les falaise avec en toile de fond le 5ème village des Cinque Terre, Monterosso.

 


Monterosso

Que dire, nous avons beaucoup aimé...

Il faut dire qu'avec le retour du grand soleil, les paysages était somptueux. Le bleu azur de la mer, les falaise et la végétation donnaient à cet endroit des allures de rêve.

En faisant l’ascension vers le haut du village, avec à la clé une jolie petite église et un cimetière à étage, les points de vue ne manquent pas.

Une belle balade et pour finir une petite pose pour un bonne pizza à la terrasse d'un petit restaurant furent autant de plaisir pour nous.


Levento

Cette petite station se trouve juste après Monterosso.

Paisible à cette saison, elle nous a offert sa jolie plage surplombée par de divines villas pour un petit plongeons.

Au porte des Cinque Terre, l'endroit mérite que l'on s'y attarde quelques heures...


Portovenere

Même si celui-ci ne fait pas officiellement partie des Cinque Terre, il est à nos yeux incontournable.

La route depuis La Spézia vous offre dés le départ un très joli trajet. 

Arrivé sur place, c'est le port de plaisance qui s'offre à vous avec en arrière plan l'ancien village fortifié.

La pointe de Portovenere sur en bout de falaise vous permet de découvrir une veille église au milieu des rempart ainsi qu'une vue splendide sur les falaises colorées et les ruines du vieux château. 

L'endroit se prête merveilleusement bien à la promenade, et pour peu que vous preniez un peu de hauteur, est juste fabuleuse.

De plus, un surprenant cimetière perché en haut des falaise, au pied du château aura mérité très largement notre détour.

Nous en avons profité pour redescendre au milieu des petites ruelles et escaliers de ce village médiéval pour terminer en beauté notre visite. 

 


Lerici

C'est un temps gris sur les Cinque Terre qui nous a emmener jusqu’à Lerici.  

De l'autre coté du Golf des Poète qui baigne la Spézia se trouve en effet cette jolie station balnéaire.

Là aussi, c'est un château médiéval qui trône en haut du village. Pour s'y rendre, quoi de mieux que de découvrir les entrailles du village au multiples couleurs. C'est donc ce que nous avons fait, au milieu des ruelles, grimpant les escaliers de pierres jusqu'au sommet. Du haut du château, splendide fut la vue avec d'un coté le port, la vue sur la baie et la plage, et de l'autre, une magnifique crique aux eaux azurées.

La plage nous aura même permis de piqué une petite tête dans la grande bleue encore un peu "froide" à cette saison...


Pise

Notre fille en avait temps rêvé...

La "Torre Pendente" fut la dernière halte de notre périple.

Fidèle à sa réputation, elle attire une foule de touristes venus du monde entier, et pour cause. En effet, l'endroit est magique. Tout le monde y va de son imagination pour fixer sur un cliché insolite le fameux monument.

Nous avons été impressionné lors de son ascension par la sensation d'une perte d'équilibre. Il faut dire que pour pencher, elle penche !

De son sommet, vue imprenable sur les toit de Pise, et bien entendu sur le site juste impressionnant. 

La cathédrale, le "Battistero" ou encore le "Camposanto" font partie du décor.

Et quel décor, avec ce marbre blanc si joli sous les rayon du soleil. A l’intérieur, la magie opère aussi. Les Italien ont construit de véritable palette d'oeuvre d'art ou chaque détail est une merveille.

A noter que la rue principale et les bord du fleuve ne manquent eux aussi pas de charme.

Ce fut un très joli final pour notre voyage printanier.