Voyage en Guadeloupe


Nous sommes partis à la découverte de la Guadeloupe, en famille, en février 2018, à la saison sèche. Enfin elle ne fut pas si sèche que cela. Nous avons souvent croisé la pluie à la grande surprise des Guadeloupéens eux-même qui n'expliquaient pas cette météo digne d'un mois de décembre local.

Cela nous aura empêché de voir les première et deuxième chute du Carbet, dû au risque de montée des hauts rapides lors de la traversé des rivières. Nous avons tout de même découvert la troisième chute du Carbet et toute sa puissance...

Et avons bravé les nuages au sommet de la vieille dame, la soufrière !

Nous rêvions de Marie-Galante, mais l'état de la mer durant le séjour nous a empêché de nous rendre sur l'île.

Une chose est certaine, la Guadeloupe regorge de merveilles de la nature, aussi bien du coté de la mer qu'à l'intérieur des terres.

Des plages splendides aux différentes couleurs de sable, des falaises surprenantes, des cascades magnifiques, des sources chaudes,

une végétation avec des arbres grandioses et des lieux insolites auront occupés très largement nos 10 jours sur place.

Avec en prime des fonds sous-marins de toute beauté et un baptême de plongé envoûtant au sein de la Réserve Cousteau.

Nager auprès des tortues en toute liberté, fut également un moment riche d'émotions...

Seul petit bémol, les embouteillages quotidiens de l'île, parfois causés par des grèves soudaines qui peuvent très vite être pénibles. 

Comme disent les habitants : Pa ni pwoblem !

 


La vidéo



Grande Terre


Nous avons surtout passé le début de nos vacances à visiter Grande Terre.

Elle nous aura réservé de belles surprises avec en plus de superbes plages, le plaisir de voir de endroits surprenant. Ajoutons à cela le plaisir de dîner chez Félix et Anastasie et la surprise pour nous de retrouver sur place la sœur de Christelle pour un "cadeau d'anniversaire" inattendu.


L'anse Vinaigri, les plages du Gosier et Bois Jolan, l'Anse Maurice... Voici quelques plages qui nous auront marqué par la beauté des lieux...

Mention spéciale pour "La douche" entre St François et la Pointe des Châteaux, où nous auront eu la chance de découvrir cet endroit très particulier où il fait bon se baigner en attendant la vague...

L'Anse Babin est endroit pittoresque où les Guadeloupéens viennent prendre des bains de boue. Celle-ci issue de la mangrove est soufrée  et aurait des vertus contre les rhumatismes. Nous n'avons donc pas hésité à tenter l'expérience... 

Petit Canal et ses marches tristement célèbres, puisque c'est par ces même marches que passaient les esclaves à leur arrivée en Guadeloupe, fut pour nous un endroit touchant à découvrir. Tout particulièrement par l'exploration de l'ancienne prison où un figuier maudit a totalement prit procession des ruines, donnant à cet endroit des airs des temples Cambodgiens. Il y règne une ambiance particulière, lorsque le vieux figuier se met à grincer...

La Pointe des Châteaux nous a presque plongé sur les côtes Bretonnes... Ces superbes paysages et point de vue nous auront bluffé avec en plus, sur la route du retour, comme cerise sur la gâteau la rencontre avec Jacqueline, qui nous a appris les bases du créole...

La Mahaudière retrace elle aussi la triste destinée d'une esclave... Endroit lourd de passé qui reste un lieu de recueillement de nombreux Guadeloupéens. 

Autres endroits magiques : La Pointe de la Grande Vigie et Les Portes de l'Enfer, avec en prime le trou de Madame Coco.

Il faut dire que ce jour là la houle qui déferlait sur les côtes était forte, ce qui donnait à ce merveilleux endroit un air encore plus sauvage.

Félix & Anastasie nous ont ouvert leur maison le temps d'un dîner. Un véritable moment d'échange autour un délicieux repas créole indien. Christophines farcies et Colombo étaient au menu préparés avec amour.

Ce fut une très belle soirée de partage que nous n'oublierons pas de si tôt !

Au détour de la route, les détails sont partout, il suffit souvent d'ouvrir les yeux... Des vieilles cases à l’intérieur des terres, en passant par d'autres plus célèbres, les couleurs chatoyantes des toitures des maisons créoles, l’émerveillement est forcement au rendez-vous...

Grande surprise faite par Karine, la sœur de Christelle, & Jean-Luc, en déplacement professionnel à St Barthélemy,

de nous avoir rejoint un soir pour partager un repas et petit déjeuner avant de repartir.

Ce fut un sacré cadeaux d'anniversaire un peu en avance pour Christelle et un plaisir pour toute la petite famille !


Basse Terre


La nature, omniprésente sur cette partie de l'île est impressionnante !

Cascades, volcan, forêt tropicale, anses de rêve... Tout est réuni pour vous en mettre plein les yeux et vibrer au rythme de la nature... Ajoutons à cela les fonds sous-marins, poissons multicolores, tortues... bref, c'est un petit paradis sur terre.


Nous avons commencé notre périple sur basse terre par le "Saut de la Lézarde". Nous avons attaqué fort puisque la trace qui nous a mené au but était très "sportive" avec en prime une pluie tropicale pour remonter jusqu’à la voiture qui nous aura trempé totalement.

Une chose est sur, l'endroit valait largement le détour !

Après la Lézarde, la cascade aux écrevisses... Très joli lieu même si celui-ci est un peu trop fréquenté vue qu'il est très simple de s'y rendre.

Les Anses et plages de Basse Terre sont splendides et certaines restent très peu fréquentées, leurs donnant parfois un petit air de

"seul au monde".

Sable blanc ou noir, galets, roches... il y en a pour tous les goûts. Il suffit souvent de mettre le masque et le tuba pour en plus découvrir

les merveilles qu'elles nous cache sous la surface de la mer. Un vrai plaisir dont on ne se lasse pas.


Nous avions attendu parler de Bassin Paradise et avons donc décidé de suivre la trace, très boueuse et humide ce jour là pour nous y rendre. Une belle surprise au rendez-vous même si la météo ne nous aura pas permis d'apprécier la couleur habituelle turquoise des eaux. Cela dit, nous aurons tout de même fait trempette pour admirer cette jolie cascade au plus près.

Profiter des bains chauds de Basse Terre faisait partie de nos souhaits... Ceux de Bouillante étant un peu surpeuplés, nous nous sommes tournés vers ceux de Dolé. Arrivé sur place, rien de bien attirant avec un bassin en forme de cœur. Mais en poussant un peu notre exploration, nous avons découvert la petite rivière chauffée par la Soufrière à environ 30° dans un cadre somptueux.

C'est donc là que nous avons décidé de profiter du bassin naturel pour nous détendre.

Gravir la vieille dame Soufrière était au programme de cette journée. Après de gros efforts, nous sommes parvenu au sommet dans les nuages, avec un passage obligé au niveau du panneau "La découverte" avant d'aller faire un tour pour sentir, observer les vapeurs de souffre s’échappant du cratère du volcan. Un endroit étonnant, où les forces de la nature y sont très puissantes... 

Faute de pouvoir nous rendre à la première et deuxième chute du Carbet, nous avons choisi la troisième !

Après un peu plus de 1h30 de marche sur le chemin au milieu de la forêt tropicale, nous avons eu le plaisir de découvrir cette magnifique cascade très puissante, d'une vingtaine de mètre de haut dans son écrin de verdure. Un véritable bonheur pour les yeux qui invite à se poser et à profiter pleinement de la nature luxuriante.

Ce séjour en Guadeloupe fut l'occasion pour Christelle, Sarah et Théo de faire leur baptême de plongée offert par Karine.

C'est autour de l'îlet Pigeon, face à la plage de Malendure qu'ils ont eu le bonheur de découvrir les fond sous-marin de la réserve Cousteau, et de partager des moments rares auprès des tortues.

Quelques photos "bonus" au détour de notre périple...

C'est à Deshaies que nous avons choisi de passer le dernier jour de ces vacances avant notre retour en Métropole. 

Nous avions eu la chance de découvrir grande Anse sous la pluie quelques jours auparavant, c'est donc avec grand plaisir que nous en avons profité sous le soleil, avec un coucher magnifique de cet astre si beau à contempler à la tombée du jour.